1

A l’horizon – adaptation de Daniel PRISS

Le chant « A l’horizon, le jour s’éloigne » est souvent utilisé en catéchèse pour désigner l’Eglise Universelle, et montrer combien les chrétiens forment une chaîne de prière. Le chant est utilisé à la fin des célébrations de la Journée Mondiale de Prière. Daniel Priss propose ici deux adaptations 

 

Version 1

Version 2

 

A l’horizon le jour s’éloigne

À l’horizon le jour s’éloigne,
L’obscurité descend sur nous.
Comme au matin, nos mains se joignent,
Et nous te louons à genoux.

Seigneur, tandis que notre terre,
Poursuit sa course dans les cieux,
Toujours l’Eglise, à ta lumière,
Est vigilante en quelques lieux.

Puisqu’à chaque heure avec l’aurore,
Le soleil luit sur un sommet,
La voix qui prie et qui t’adore,
Seigneur, ne se taira jamais.

Quand je repose, d’autres veillent,
A l’occident sous ta clarté,
Et chantant bien haut tes merveilles,
Ne cessent pas de t’exalter.

Jamais le soleil ne se couche,
Sur ton royaume, ô Dieu puissant,
Il faut qu’un jour, toutes les bouches
Chantent ta gloire, en saints accents.

Cantique Alléluia 49/19 – texte d’Hermann Ecuyer, 1930,  d’après l’anglais John Ellerton 1870, révisé en 1982 par les éditions Olivétan. Musique de Clement Scholefield 1874.

Crédits : Daniel Priss, Point KT,  Pixabay