Point KT

Technique de teinture par trempage

image_pdfimage_print

J’ai testé  la technique de teinture par trempage ! Le projet final devait ressembler à un fond marin, dans le cadre de l’offrande des Enfants en lien avec les Iles Cook et la Journée Mondiale de Prière. Je recommande  et précise que cette technique est plutôt à expérimenter par les adultes et/ou les adolescents. Personnellement, je ne me lancerais pas dans cette expérience avec des enfants, à cause de l’eau bouillante.

Pour information, voici ci-dessous les liens pour

 

 

Matériel nécessaire
  • 1 sachet de teinture (dans les rayons de bricolage) 10 grammes suffisent
  • 1 seau
  • 1 bâton
  • 2 litres d’eau bouillante
  • 2 cuillères à soupe de gros sel
  • le tissus à teindre
  • 2 pinces à linge,
  • 1 paire de gants

Mode d’emploi

Pour la méthode, j’ai suivi les indications données par le mode d’emploi du sachet de teinture. Il s’agissait de  mélanger la teinture à l’eau bouillante, d’ajouter le gros sel, bien mélanger avec le bâton, pour que la teinture soit prête. Mon conseil : verser l’eau bouillante délicatement et mettre des gants pour se protéger les mains.

Ci-dessous, la photo n’est pas floue : c’est la vapeur d’eau  au moment du début du trempage. Avant trempage, j’avais plié le tissus dans sa longueur, et plusieurs fois dans sa largeur. Le tout étant  maintenu par 2 pinces à linge. J’ai laissé tremper le tissus 30-40 minutes et le résultat me semblait très intéressant. Puis, j’ai trempé quelques minutes tout le tissus dans l’eau. Après cela, j’ai rincé à l’eau froide et laissé sécher.

 

 

 

 

 

Le résultat était plutôt satisfaisant  et réussi pour la suite du projet…. qui est la découverte de la technique des tampons-patates 🙂

Crédits : Laurence Gangloff (UEPAL), Point KT