Point KT

Vivre avec les 4 éléments – Parcours tout public

Nous vous proposons un rallye tout public et un rallye méditatif autour du thème des 4 éléments Ce parcours peut se vivre à plusieurs moments de l’année : En septembre autour de la fête de la nature, Durant l’été, Autour de la fête de la Pentecôte, Etc. Objectifs : Créer des liens avec des personnes … Lire la suite

Les femmes des Evangiles

Jésus a rencontré beaucoup de femmes pendant sa vie. Les témoins et évangiles donnent peu de noms. Dans cet article, Marthe Balla recense sous la forme narrative les femmes qui ont un nom et leur permet ainsi de prendre « chair ».  Elle commence par les ancêtres présentes dans la généalogie de Jésus, avant d’arriver aux femmes … Lire la suite

Site de bricolage « My little House »

Besoin d’un bricolage biblique clé en main en urgence ? Ce site en anglais est fait pour vous ! Il propose des cartes, des tableaux (diodores) ou des bricolages. Les patrons sont parfois payants mais ceux proposés dans notre sélection sont gratuits. Le site est en anglais, mais en cliquant sur les liens préparés pour vous, vous … Lire la suite

La création de Dieu 6 : donne-moi à boire

« Donne-moi à boire »  est l’une des propositions de cultes à 4 pattes autour du thème de la création de Dieu.  C’est une initiative de la paroisse « Le Bouclier« , Strasbourg et de son équipe « cultes à 4 pattes ». Merci à eux ! Fil rouge :    l’eau est indispensable pour la vie, le corps, le jeu « Donne-moi à … Lire la suite

Sept semaines pour l’eau !

La rareté de l’eau fait partie des questions environnementales les plus pressantes à l’heure actuelle dans le monde. Un grand nombre de gens n’ont pas accès à l’eau et manquent de systèmes d’assainissement adéquats.

Le Réseau œcuménique de l’eau organise chaque année une campagne de sensibilisation « 7 semaines pour l’eau » proposant diverses ressources et animations utilisables en catéchèse.

  

 

 Le Réseau œcuménique de l’eau vous invite à mettre à profit la période du carême pour vous interroger sur les moyens d’être de meilleurs intendants et intendantes de la création de Dieu et de mettre en pratique l’amour de Dieu dans nos relations avec autrui.

  • But du « Réseau œcuménique de l’eau » :

Promouvoir la conservation, la gestion responsable et la distribution équitable de l’eau pour tous, dans la conviction que l’eau est un don de Dieu et un droit humain fondamental.

  • Objectifs :

Le Réseau œcuménique de l’eau a été créé

   –  pour faire entendre le témoignage chrétien dans le débat actuel sur les questions liées à l’eau,
   –  pour sensibiliser les Eglises à l’urgence du problème,
   –  pour prendre, en tant que communauté œcuménique, des mesures concertées à tous les niveaux.

  • Qui sommes-nous ?

Le Réseau œcuménique de l’eau est un réseau international d’Eglises et d’organisations chrétiennes. Le Secrétariat du Réseau œcuménique de l’eau se situe au Conseil œcuménique des Eglise, à Genève. Cliquez ici pour en savoir plus sur nos organisations participantes, sur le Groupe directeur du ROE et le Secrétariat du ROE.

  • Que fait le ROE ?

    Le ROE facilite l’échange d’informations et propose de la documentation pour les Eglises, les autres organisations chrétiennes, les partenaires et les particuliers concernant la crise mondiale de l’eau et les solutions et initiatives axées sur les communautés
    Le ROE promeut et coordonne la défense des causes en matière de reconnaissance et de mise en œuvre du droit humain à l’eau

Veuillez noter que le Réseau œcuménique de l’eau ne finance pas de projets et n’accorde pas de subventions.

Le Réseau œcuménique de l’eau est un réseau international d’Eglises et d’organisations chrétiennes. Le Secrétariat du Réseau œcuménique de l’eau se situe au Conseil œcuménique des Eglise, à Genève.

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos organisations participantes, sur le Groupe directeur du ROE et le Secrétariat du ROE.

  • Sept semaines pour l’eau 2013

1ere semaine : « Goutte à goutte »

2e semaine : « Eaux du baptême, eau de la vie »

3e semaine : « Puits de discorde – Espaces de paix »

4e semaine : « Soif d’eau – Soif de vie »

5e semaine : « Sœur eau ou or bleu? »

6e semaine : « Donne-moi de l’eau… L’eau vivante! »

7e semaine : « Nous devons laver nos pieds sales »

robinet_345.jpg - 48.94 Ko

  • Sept semaines pour l’eau 2014

Les réflexions seront publiées chaque semaine ici à partir du lundi 3 mars 2014.

Depuis 2008, le ROE prépare des méditations hebdomadaires et de la documentation sur le thème de l’eau pour le temps du carême. Cette année, nos réflexions portent sur le «Pèlerinage vers la justice de l’eau». 

Bien que l’eau soit intrinsèquement liée au bien-être global des individus, des milliards de personnes dans le monde sont privées d’accès à l’eau et à l’assainissement. Les réflexions proposées cette année mettront l’accent sur cette injustice qui touche plus d’un tiers de la population mondiale.

Nous avons fait un long chemin sur notre pèlerinage vers la justice de l’eau. Après plusieurs années de lutte, les Nations Unies ont déclaré en 2010 que l’eau et l’assainissement sont des droits humains. Désormais, c’est la mise en œuvre de ces droits au niveau des pays qui fait l’objet de toute les attentions, afin qu’ils deviennent une réalité pour tous ceux et celles qui n’en jouissent pas encore.

Pour télécharger le PDF « L’eau virtuelle » cliquer ici

 

La Samaritaine, Jean 4,1-42

« Tu n’es qu’une cruche », a-t-on l’habitude de me dire… Vous vous dites que cela pourrait paraître insultant, que je pourrais me sentir vexée, rabaissée, que je devrais en ces cas déclamer quelque répartie cinglante, au lieu de me tenir coite, sans même un tressaillement qui ferait paraître mon indignation…

Une célébration sur le thème de l’eau

Ce culte a été réalisé suite à un projet de développement en Afrique pour participer à la construction de puits, éléments vitaux pour une région gravement touchée par la sécheresse.
Les éléments de ce culte peuvent intéresser les pasteurs et les catéchètes parce qu’ils sont autant d’éléments, textes et prières développant la thématique de l’eau. Ces éléments peuvent être, de manière indépendantes les uns des autres, intégré dans une autre célébration ou un temps de prière.

Éveiller la soif !

Voici le dernier volet de notre thème général de l’année : « Lieux de Dieu, lieux des hommes ». Après la maison, la montagne, le désert, nous nous consacrons maintenant au thème de l’eau dans la Bible. Cette deuxième et avant dernière mise en ligne sur ce thème nous rappelle que la vie n’est pas faite pour être une traversée du désert où chacun meurt de soif. Dans les étendues désertiques du Proche Orient, les points d’eau assurent l’existence des hommes et des bêtes… Des puits jalonnent les chemins qui se croisent et permettent ainsi de nombreuses rencontres. Contrairement aux citernes d’une étanchéité douteuse (cf. Jérémie 2/13), les puits sont les lieux de l’eau vive…

Selon la tradition, c’est au puits de Jacob que Jésus rencontre la Samaritaine (Jean 4,  1-26). Jésus a soif et contre toutes les règles de son époque, il s’approche de cette femme et lui fait cette demande : « donne-moi à boire ». Jésus lui demande de l’eau…. Certes, Jésus a réellement soif, soif d’eau fraîche car il est midi et qu’il fait chaud, mais soif aussi de rencontres vraies. Et c’est véritablement une rencontre que Jean nous relate, rencontre entre la soif de Jésus qui va éveiller la soif de cette femme, rencontre entre deux êtres étrangers l’un à l’autre, provenant d’horizons différents et se retrouvant pourtant là, au bord d’un puits.

Au point de départ : la soif !

Il faut préserver en nous cette richesse de la soif, pas parce qu’elle est une souffrance, mais parce qu’elle est un appel. Nous nous plaignons parfois de ne plus ressentir cette soif du Seigneur qui a été si forte au moment de nos grands engagements ; mais nous ne cessons pas de boire à toutes les fontaines immédiates, fontaine du succès, fontaine du pouvoir, fontaine de l’influence, fontaine de la parole bavarde qui ne désaltère jamais personne, fontaine de l’écoute gourmande qui dévalue toute parole et qui fausse les liens de la fraternité.

Quand, au contraire, la soif est bien présente au point de départ, on vient au Christ, on se met en marche vers lui. Le Christ devient ou redevient l’urgence première, son amour de nouveau rassemble tous les désirs, la source qu’il  promet devient l’unique nécessaire. On vient au Christ, et c’est cela, la foi.

Entendons résonner le cri de Jésus le dernier jour de la fête des Tabernacles. Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. » (Jean 7/37-39).

« Celui qui croit en moi, dit Jésus, qu’il boive » ; qu’il boive pour vivre, qu’il boive de cette eau qui lui a trop manqué et qui va rendre à tout son être la santé et la fraîcheur. Voilà l’eau vive qui éteint définitivement la soif.
La vie n’est-elle pas d’abord une rencontre au bord du puits de l’Évangile où chacun peut se ressourcer, apaiser la soif de l’autre, afin que chacun puisse goûter à cette source d’eau vive.

Et si nous catéchètes, nous étions envoyés, « missionnés » pour éveiller cette vraie soif des plus jeunes !

Illustration : peinture de William Adolphe Bouguereau (1825-1905) – Soif (1886)


Vous trouverez les nouveaux articles en lien avec le thème traité actuellement dans la partie « Articles du moment » dans le menu « Naviguer », ou en cliquant directement ici

 

<