Point KT

De roc en Pierre – Notes bibliques 4 A et B

Avec cet épisode, nous arrivons au moment essentiel de la vie de Jésus et de Pierre. C’est le temps de l’épreuve décisive, de la souffrance et de la mort. Comment les disciples, comment Pierre va-t-il passer ce moment de la tentation ? Tous les disciples vont lâcher Jésus. Pierre va le renier. Et pourtant, dès le début de l’épreuve, Jésus annonce qu’ils en sortiront vainqueurs.

De roc en Pierre – Textes bibliques

« De roc en Pierre » n’est pas un parcours de récits qui se suivent. Il s’agit d’un regroupement de textes pris chez Matthieu, Luc, Jean et dans le livre des Actes selon le thème qui nous préoccupe : on ne naît pas ami de Jésus, on le devient, et plus on avance, plus on comprend en quoi consiste une telle relation.
Nous utilisons la technique du « flash back » : nous rencontrons Pierre et Jean à Jérusalem, après la guérison qu’ils ont pu faire et l’arrestation qui a suivi. A la suite de ces événements, Pierre se souvient de ce qu’il a vécu en compagnie de Jésus et saisit l’importance de cette rencontre.

De roc en pierre – Introduction

Image
Image 

Pêcheur en Galilée, ami de Jésus
Ce parcours catéchétique que nous mettons à votre disposition sur le site Point KT et que nous vous proposerons tout au long des prochaines mises en ligne, est une reprise d’un matériel de la Commission régionale de catéchèse de l’Église de la Confession d’Augsbourg et de l’Église Protestante Réformée d’Alsace et de Lorraine.

Jésus et ses disciples dans le jardin

Image
Image Jésus avait pris le repas du soir avec ses disciples. Ca avait été un beau moment, mais tous étaient tristes.
Jésus leur avait dit: « Bientôt, je vais mourir. »
Les disciples de Jésus ne voulaient pas croire cela, ils étaient désespérés, et épuisés…

Texte de référence : Luc 22, 39-46

Matériel :

  •  des figurines, soit cartonnées, soit réalisées au préalable avec du tissu
  • des foulards ou tissus : marron, vert, noir,
  • des cailloux  rouges (on peut peindre des galets en rouge)
  • une grande bougie
  • des petites bougies, en nombre suffisant pour les participants

Narration :

Jésus avait pris le repas du soir avec ses disciples. Ca avait été un beau moment, mais tous étaient tristes.
Jésus leur avait dit: « Bientôt, je vais mourir. »
Les disciples de Jésus ne voulaient pas croire cela, ils étaient désespérés, et épuisés…
Jésus aussi était triste et fatigué. Alors, il alla avec eux dans un parc (tissu marron).
Il y avait là-bas quelques oliviers (tissus verts qui représentent les arbres).
Ici, tout était paisible.
Jésus et ses disciples se promenèrent un petit moment, puis les disciples se cherchèrent une place où s’installer, pour se reposer un petit peu. (Installer deux ou trois figurines près d’un arbre).
Jésus resta un moment avec ses amis. « Nous sommes tous tristes, dit-il. Moi je voudrais maintenant parler avec mon Père des cieux. Je vais un peu plus loin.
Je vous en prie, priez aussi pour moi, pensez très fort à moi. Vous n’êtes pas les seuls à avoir peur. Moi aussi j’ai peur! »

(Chant par exemple Arc en Ciel 609, ou bien Taizé « Bleibet hier und wachet mit mir »…)

Jésus alla un peu plus loin, jusqu’à ce qu’il ait trouvé un lieu où il pouvait être tout seul. Il ressentit une grande peur. La peur l’enveloppa comme une grande cape noire. (Jésus va plus loin, l’agenouiller puis l’envelopper dans un tissu noir).
Il pria Dieu: « Seigneur, je t’en prie, aide-moi. J’ai tellement peur. Je ne sais pas ce qui va m’arriver, si j’arriverai à supporter ce que tu me réserves. Je préfèrerais tout de même échapper à ces heures terribles. Mais je t’en prie, aide-moi. »
Jésus transpirait de peur, sa sueur devenait comme des gouttes de sang qui tombaient à terre.
(Mettre des cailloux de verre rouge par terre).

Vous avez entendu que Jésus avait très peur. Il n’avait qu’une envie: c’était de partir en courant.

  • Je vous invite maintenant à écrire sur un bout de papier de quoi vous avez peur (une peur que vous avez ressentie un jour, ou bien une peur que vous avez encore aujourd’hui.)
    Papier personnel, non lu en groupe.
  • Vous poserez ce papier dans le jardin des oliviers, à côté de la peur de Jésus.

Au milieu de sa peur, Jésus vit quelque chose de clair, de beau, qui lui redonna courage. Est-ce que c’était un ange? (Installer un cierge allumé près de Jésus)
Alors Jésus sentit qu’il n’était pas seul. « Quelqu’un est avec moi, qui me donne du courage, qui me rend mes forces ».
Il se leva et retourna auprès de ses amis.
Et là, que vit-il? Il leur avait pourtant dit de rester éveillés et de prier. Mais les disciples s’étaient endormis. Ils étaient tellement tristes qu’ils n’arrivaient même plus à garder les yeux ouverts.
Jésus les réveilla. « Venez avec moi leur dit-il. Priez, Dieu est proche de vous. N’oubliez pas cela lorsque vous aurez peur. »

Voilà pour chacun une petite bougie: vous pouvez l’installer sur ou à côté de votre papier. Vous l’emmènerez chez vous et chaque fois qu’une peur ne voudra pas partir, vous pourrez l’allumer. Elle pourra peut-être vous réconforter.

La Passion du Christ

Image

Week-end d’animation pour les catéchumènes, basé sur le film de Mel Gibson
« La Passion du Christ » (« The Passion » Mel Gibson, Icon Productions USA, 2h07m, voir aussi commentaires sur le site protestants.org ).

La rencontre prépare la participation des jeunes au culte liturgique du Vendredi Saint. Elle s’est vécue avec des jeunes entre 12 et 17 ans.

Six périodes ponctuent le week-end. 
A vous d’en programmer le déroulement selon vos possibilités.
Il est indispensable que le ou les responsables du groupe visionnent le film plusieurs fois avant de le présenter aux jeunes. Lors de ces  projections, vous noterez les correspondances entre les scènes et le texte biblique. Vous pourrez juger de la capacité de votre groupe à travailler à partir de ce matériel qualifié de « violent ».

Première période :
Présentation du film de Mel Gibson, sans le visionner directement.
Lecture de l’évangile de la Passion, par exemple dans l’évangile de l’année liturgique (Mt 26 et 27 ; Mc 14 et 15 ; Lc 22 et 23 ; Jn 11 :45 à 57, et 18 et 19).

Deuxième période :
Projection du film « La Passion du Christ », en entier.

Troisième période :
Débat sur le film : prévoyez de repasser certaines scènes en les comparant avec le texte biblique : choix de la mise en scène, parti pris du réalisateur. Des commentaires sur l’interprétation des scènes sont disponibles sur le site lapassionduchrist.net . (Choisissez l’onglet « La Passion », puis « L’interprétation des scènes »). Il est intéressant de travailler avec une concordance des Evangiles synoptiques. Vous pouvez trouver les évangiles en tableau synoptique sur le site lapassionduchrist.net (Choisissez l’onglet « La Bible » puis « Lire la passion du Christ »), mettant en parallèle les textes bibliques. Prévoyez des photocopies des textes, plus faciles à mettre en parallèle que des pages de livre. Voyez les nuances de différentes traductions et discutez-en avec les catéchumènes. Vous pouvez aussi faire découvrir les textes dans les Evangiles apocryphes.

Quatrième période :
Courte présentation de la notion catholique du « chemin de croix », qui est à la base de la construction du film. Le chemin de croix, dans le catholicisme, désigne la commémoration de la Passion du Christ en 14 stations (nombre fixé au XVIe), dont certaines sont plus issues de la tradition que tirées des récits bibliques. Les stations font le tour de l’église ou d’un lieu attenant, et l’assemblée fait procession pour passer de l’une à l’autre. A chaque station (tableaux, statues, crucifix), une halte est l’occasion d’une prière ou d’une méditation.
Les 14 stations sont :
1.    Condamnation de Jésus
2.    Jésus est chargé de sa croix
3.    Sous le poids de la croix, Jésus tombe pour la première fois
4.    Rencontre avec sa mère
5.    Aide de Simon de Cyrène pour porter la croix
6.    Sainte Véronique essuie le visage de Jésus
7.    Jésus tombe pour la deuxième fois
8.    Rencontre des femmes en pleurs
9.    Jésus tombe pour la troisième fois
10.    Il est dépouillé de ses vêtements
11.    Il est cloué sur la croix
12.    Il meurt sur la croix.
13.    Jésus est détaché de la croix et son corps est remis aux femmes
14.    Mise au tombeau

Cinquième période :
Informations et débat sur les rites de la Semaine Sainte : certaines communautés font un repas le Jeudi soir, un jeûne le Vendredi, une nuit de prière, … Comment la Semaine Sainte se déroule t’elle dans l’Eglise orthodoxe (Rameaux, entrée de Jésus à Jérusalem, jeûne, Fête des fêtes) ? Dans l’Eglise catholique ? Voyez ce qui se fait dans votre région.

Sixième période :
Recherche et choix des textes bibliques à lire lors de la célébration du Vendredi Saint. Répartition des lectures, choix de moments musicaux… Cette période est en fait la plus longue : elle prépare la participation des jeunes au culte du Vendredi Saint.